19 oct. 2015

L'haptonomie quésako?

Vu les difficultés rencontrées avec le futur papa en début de grossesse, j'ai cherché un moyen pour nous rapprocher et qu'il puisse s'impliquer dans cette grossesse.
C'est alors que, dans la salle d'attente de ma gynécologue, je tombe sur un flyer sur l'haptonomie. "L'hapto quoi?" allez vous me dire?
Si on s'en réfère à notre ami "Wiki" c'est la science de l'affectivité. L'haptonomie, c'est une technique pour communiquer avec bébé grâce à des gestes, des caresses effectuées sur le ventre de la future maman. Cela permet au papa de crée un lien avec son futur enfant, de faire connaissance avec lui, afin qu'à la naissance, le bébé ne soit pas perdu dans ce nouveau monde qui s'offre à lui.
L'haptonomie quésako?
Je me suis dis "c'est ça qu'il nous faut!!" J'en ai parlé à mon chéri et bien évidemment il n'avait pas envie... Très septique... Tant pis j'ai quand même pris rendez-vous pour avoir un premier contact!
La jour du rendez-vous, j'y allais enthousiaste alors que mon amoureux traînait les pieds... Les hommes je vous jure! Nous avons alors discuté pendant près d'une heure avec la personne qui nous ferait ces cours. Après lui avoir parlé de nous, de notre histoire et de la grossesse, elle nous expliquait comment se passait l'haptonomie et nous proposait d'essayer une première fois de communiquer avec Curly.
Il faut savoir que je ne l'avais senti bouger pour la première fois que la veille! Je ne pensais donc pas que ça allait fonctionner... Elle demanda à mon chéri de lui montrer comment il faisait lorsqu'il me touchait le ventre pour sentir bébé. Son approche était bonne, douce, mais pas assez "rituelle". En effet, pour que bébé comprenne que son papa lui fait coucou, il faut un geste habituel, et pas seulement poser la main sur le ventre, surtout si ses mains sont froides! Elle lui a donc expliqué qu'il fallait qu'il vienne en me caressant, en frôlant mon ventre, et bien poser ses paumes de main et ses doigts sur mon ventre. Ensuite il suffit de "presser" mon ventre trois fois avec les doigts d'une de ses mains, comme s'il faisait toc toc. Au bout de quelques fois après avoir fait toc toc toc, papa doit faire un mouvement de ventouse avec sa main, sans toutefois trop la décoller du ventre! Une fois la communication avec bébé finit, papa ne doit pas retirer sa main brutalement, mais comme pour la mettre, doit avoir un rituel, par une caresse par exemple.
Bon expliqué par écrit c'est un peu difficile... Papa n'a pas senti bébé la première fois, rien d'étonnant étant donné que je commençais moi même tout juste à le sentir! 
L'haptonomie quésako?
Après ce premier échange, j'étais convaincue que c'était ce qu'il nous fallait! Mon chéri lui restait septique, mais soit, on allait le faire! Nous avons donc choisi un forfait qui nous permettait de faire de l'haptonomie pré-natal, et de l'haptonomie post-natal.
Je ne vous parlerais pour le moment que du pré-natal, vu que Curly est toujours bien au chaud :)
Un mois nous séparait de la deuxième séance. Plusieurs fois, j'ai demandé à mon chéri de faire les exercices afin de sentir Curly. Au bout d'un moment il l'a enfin senti! Je me suis dis qu'il aurait peut être le déclic à ce moment là! Le plus difficile pour moi était de penser à autre chose pendant que mon chéri communiquait avec le bébé, afin de ne pas "interférer" dans leur relation naissante. Les conseils de l'accompagnatrice était qu'il fallait que je pense à une chanson par exemple.
Le deuxième cours, mon chéri a appris à bercer Curly! C'était très agréable, et relaxant! Plusieurs "positions" nous ont été proposées, mais nous en avons retenues que deux. La première, mon amoureux fasse à moi, et moi "à califourchon" sur lui. Il faut alors qu'il prenne "ma boule" comme je l'appelle entre ses mains, et fasse des petits mouvements de gauche à droite afin de bercer bébé. J'adorais ce moment, je sentais que bébé s'apaisait. La deuxième position est que je suis contre mon chéri, appuyée sur lui et qu'il berce ma boule comme ça.
L'haptonomie quésako?
La séance suivante, nous nous sommes entraînés à câliner Curly. Cette fois j'étais contente je pouvais participer car jusque là c'était uniquement papa! Après que papa ait dit bonjour et bercé Curly, il fallait qu'on fasse une caresse à l'endroit où on le sentait, en plaquant bien la paume de la main car c'est elle qui effectue la caresse par un mouvement légèrement rotatif et lent. Comme si on calinait bébé dans son dos une fois qu'il est né. Je plaçais ma main en quinconce avec celle de mon chéri, et nous effectuons ensemble, dans le même sens, la caresse. Nous sentions alors Curly venir se lover contre notre main, j'étais envoûtée.
Pour la séance qui a suivie, l'accompagnatrice nous avait bien dit de nous entraîner. C'était sans compter sur mon chéri... Je le trouvais moins impliqué à nouveau depuis quelques jours et je ne manquais pas de lui faire remarquer! Enfin, ce n'était pas bien grave, car cette fois, la séance était pour moi! Après avoir revu chaque point des séances précédentes, c'était à mon tour! J'ai appris à faire monter et descendre Curly dans mon utérus. Comment? En me l'imaginant et grâce à ma respiration. Beaucoup de femmes parlent à leur bébé, moi c'est pas la pensée. Je me l'imagine, en position foetale, venir au plus près de moi. Puis pour le faire redescendre, grâce à ma respiration, je le "souffle" pour qu'il soit bien au fond. Ceci est pour faciliter son engagement le jour de l'accouchement. Plus le bébé est profond dans l'utérus, mieux il prend la vague des contractions. L'exemple d'images qu'ont certaines mamans est une montgolfière qui monte et qui descend, ou bien une plume. Pour ma part, je vois mon bébé avec des ailes d'ange! Cette technique m'a bien aidé pour l'accouchement!!

L'haptonomie quésako?
Aujourd'hui, mon chéri pense que cela ne nous a pas servi... Moi j'ai aimé faire ses séances!! J'ai communiqué avec mon Curly de cette façon tout au long de ma grossesse! Pour le prochain, je pense que je referais ce qu'on a appris pendant ses cours ^^

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire